DESIGN INNOVATION

Design Innovation

Design Innovation

Le design comme nouvelle démarche d’innovation disruptive et durable peine à se démocratiser en France.

Pourtant, si le design constitue un véritable outil stratégique capable de refaçonner les modèles économiques et la responsabilité sociétale en réconciliant business et chiffre d’affaires avec innovation et sens, à l’instar du grand public, de nombreux acteurs économiques continuent de réduire et de figer ce dernier à un simple adjectif.

 

 

C’est joli c’est design ?

 

Aïe ! Comprendre le design comme unique apport esthétique ne suffit pas. Il ne doit pas être réduit à l’aspect extérieur car ceci ne représente que la pointe visible de l’iceberg !

Le design est une démarche de conception et d’innovation. C’est une méthode de co-création et de développement globale ouverte à la transversalité des métiers qui sont acteurs de l’innovation : managers, responsables R&D, ingénieurs, designers, départements marketing, sociologues, architectes, etc.

S’il est aujourd’hui inenvisageable de concevoir de nouvelles innovations sans réelle prise de conscience et engagement responsable, le design vient enrichir les méthodes de résolution de problème complexes via une approche centrée sur l’Homme et les usages : design thinking, UX design.

En pratique, l’enjeu et l’objectif de la méthodologie design et du designer est de reconnecter la démarche de conception à l’utilisateur final et à son besoin fondamental en comprenant ainsi l’ensemble des contraintes liées au contexte et les réalités du monde.

 

 

Design business : croissance et innovation durable

 

Si le design et une démarche de questionnement rigoureuse amenant à penser en dehors de la boite « out of the box », aborder le business aujourd’hui avec bon sens requiert un certain nombre de ruptures.

Pourtant, la démarche design fait gagner beaucoup de temps dans la conception. Car si le design valorise non seulement les aspects fonctionnels et émotionnels, il vient fixer des solutions faisant la juste balance entre la désirabilité, la faisabilité et la viabilité.

Surtout, la rigueur imposée par la démarche en amont de la conception, garantie un gain de temps considérable lors des phases de développement de l’innovation.